Pure race ou enregistré

Quelle différence y a t-il entre un chien pure race et un chien enregistré ?

La croyance populaire

La majorité des gens définissent un chien pure race comme étant un chien dont on est capable de dire : « c’est un bouvier, c’est un caniche, c’est un labrador », par opposition à ce qu’on pourrait appeler un chien « croisé », dont les parents sont de races différentes. Toujours pour la majorité des gens, un chien enregistré est un « vrai » chien pure race qui coûte plus cher à l’achat.

Les faits

Un chien enregistré est un chien pure race qui a été reconnu, entre autres, par le Club canin canadien comme étant de race pure. Pour ce faire, l’organisme a été en mesure de retracer la généalogie de l’animal et de démontrer que ses parents étaient enregistrés. De plus, le chien de race pure doit être muni d’un identifiant permanent (tatouage ou micropuce). Si le chien qui vous intéresse n’est pas muni d’une de ses deux formes d’identification permanente, il n’est pas et ne pourra jamais être un chien de race pure. Il est interdit à un éleveur de prétendre que son chien est de « race pure » à moins d’être en mesure de présenter le certificat d’enregistrement de celui-ci. L’article 64 de la Loi sur la Généalogie des animaux stipule que :

La Loi

Article 64 – Nul ne doit

Article 66 – Quiconque contrevient à la présente loi ou à ses règlements d’application commet une infraction et encourt, sur déclaration de culpabilité

Qualité vs enregistré

En fait, la majorité des gens vont décider de se procurer un chien enregistré afin d’être sûrs de la qualité de leur achat. Même s’il est vrai qu’un chien enregistré « risque » d’être de meilleure qualité qu’un « bâtard », il n’en demeure pas moins que l’émission d’un certificat d’enregistrement ne nécessite aucune preuve ni de l’état de santé ni du tempérament de l’animal. L’enregistrement d’un chiot, son état de santé ainsi que son tempérament sont des éléments complètement distincts qui doivent être abordés et discutés séparément avec l’éleveur de votre choix. Attention aux réponses dans le style : « Mon chien sera t-il dysplasique ? Bien non, il est enregistré », « Mon chien sera t-il bon avec les enfants ? Bien oui, il est enregistré » Ça n’a rien à voir !

À quoi bon avoir un chien enregistré, s’il ne survit que quelques années.